Ma Vie de Jeune Entrepreneur partis de Rien

Ma Vie de Jeune Entrepreneur partis de Rien

Ma vie de jeune entrepreneur partis de rien (MadyMarket)

2014-2015 : Initiation d’un projet qui permettrait aux fonctionnaires intellectuelles qui n’ont pas le temps de faire leurs courses de se faire livrer uniquement des produits de luxe au bureau.
C’est là que l’idée 1ere de crée MaliShop m’est venue, les gens me prenaient soit pour un fou, ou trop ambitieux pour un jeune qui n’a pas un millionnaire prêt à le financer.
Je pataugeais, j’ai monté un Business plan que j’ai proposé à plus de 20 personnes susceptibles de financer le projet, mais tous me disaient : « c’est un projet exceptionnel mais je te rappellerai sans jamais le faire»,
Quand je profitais de mes pauses pour aller prospecter, j’étais traité souvent comme un moins que rien ou un ridicule dès que je me m’étais à expliquer le système aux commerçants mais je revenais toujours à la chasse ; malgré mes efforts et persistances je n’ai pas pu convaincre plus de 2 commerçant à croire au projet et accepter le partenariat.
2015-2016 : Malishop est devenu MaliMarket avec mes deux associés à l’époque J.Blessing & B.Niangadou, et est passée de 1 volet d’activité à 2 volets d’activités. Le 1er Site web et les autres plateformes furent crées jetant aux oubliettes la maquette de malishop
26 Octobre 2016 – 26 Octobre 2019 : MaliMarket.Org obtenu ses documents de création d’entreprise individuelle unipersonnel, mes anciens associés sont restés des bons amis et conseillers. N’ayant aucun sous pour démarrer l’activité que environ 35 000f sur mon compte boursier ecbk, je ne savais pas par où commencer alors j’ai demandé à J.Blessing de rénover le site web malimarket.org comme c’était un ami ingénieur en informatique il a accepté de développer le site gratuitement j’ai juste payé un Dom et HBGT, quand j’y pense je me demande d’où me sortait les idée pour le cahier de charge du site tellement je venais le voir avec des idées de fonctionnalités folles lol. Après sa rénovation je me suis tapé 9 mois sans aucune vente ni de visite de mon site web alors que je quittais mon lieu de stage pour le marché durant les pauses pour les prospections, ventes, je revenais au bureau poussiéreux avec mon odeur de sueur.
Après j’ai fait la découverte de mon 1er système de vente du coup avec l’aide I.Simpara le 1er Fournisseur qui accepta de me fournir avec 100% de confiance sans me connaitre, le client qui était un de mes encadreurs Chef DIA avait acheté une chemise à 7000F, je devais acheter la chemise à 6500f à faladiè pour livrer à Hamdalye, malheureusement non seulement j’avais pas de moto (ça avait été volé) je n’avais pas les sous pour acheter la chemise et livrer ni du crédit pour appeler solliciter OM, je me rappel plus par quelle magie quand même j’ai pu joindre B.Niangadou qui m’a prêté 6500F (Que je n’ai d’ailleurs toujours pas remboursé lol alors s’il lit ces textes lol) j’ai pris sotrama crédit 6 fois pour faire l’allé et retour (me demandez pas comment crédit lol pck je connaissais certains chauffeurs de sotrama et je…lol).
J’ai recruté ma 1ere Equipe quand je pense que les gratifications mensuels étaient juste 5000F/mois lol, Sotigui était un très fort maillon de cette équipe grâce à son courage on a enchaîné les ventes avec 250F ou 500F de bénéfices sur les produits lol, c’était tellement difficile de vendre pfff.
J’enchainais 3 boulots secondaires en dehors de mon contrat à la banque Atlantique et MaliMarket.
En 2016 lorsque çà a commencé à bouger j’ai connu ma première trahison il s’appel ‘ALAIN’ un ami que j’avais formé et à qui j’avais confié les activités de MaliMarket comme quoi le Malien est prêt à tout pour l’argent
………………………………………………………………………………
Entre autre j’ai repris mon business à 0 plus de 20 fois, j’ai connu plus 5 faillites officielles, j’ai eu et perdu : « malimarket.org, malimarket.net ; malimarket.ml ;malishop .net, malishop.ml etc….) tous à cause de différentes formes de trahisons les intéressés liront forcement ces écris et se reconnaitront,
J’ai perdu au moins 3 emplois bien rémunérés à cause d’elle j’ai démissionné du poste que mes parents avaient et moi-même avions toujours souhaités pour elle, j’ai faillis partir en prison pour elle,
Devant Dieu de sa création à aujourd’hui j’ai donné leurs chances ou un emploi à plus de 100 jeunes de mon pays et d’Afrique, à chaque jeune j’ai partagé mes connaissances acquises dans la dizaine d’entreprise où j’ai œuvré, et j’ai coaché ou motiver chacun à donner le meilleur de sois de façon sincère.
On a eu plus de 100 partenariat, collaboratio,
Les fournisseurs sont ravis de notre partenariat
J’ai été poignardé, trahis, salis, gâté, saboté tellement de fois que si on me donnait 1CFA à chaque cas je serais millionnaire aujourd’hui, j’ai eu et perdu une voiture grâce à elle
J’ai fait tellement d’erreur basique pour un débutant, j’ai changé tellement de fois de style de management
J’ai tellement appris que face à n’importe qu’elle situation je trouve la meilleure tenue à adopter,
Il n’y a pas de difficulté, de souffrance, de peine qu’on a pas subi durant ces quelques années,
Je répète IL N’YA PAS DE SOUFFRANCE OU DE DIFFICULTER QU’ON A PAS SUBIT à tel point que certains lecteurs auront des larmes si je me met à les détaillés.
Grâce à Dieu MaliMarket a satisfait plus de 100 000 clients, elle exporte le Mali à l’internationale avec l’ouverture d’agence au SENEGAL, BURKINA, NIGER, LAGUINEE et dans les régions du Mali.
Toutes ces années de dur labeur, de difficultés, de problème, de souffrance pour un seul but et les gens n’ont toujours pas compris c’est pas une affaire d’argent non mais on aime ça avec un amour inconditionnel,
Pour être sincère je suis prêt à tout pour cette entreprise même MOURIR.
Puisse Allah donner la BARAKA de LA ILLAHA ILLAHLLA à MaliMarket et à toutes les entreprises des jeunes.
Joyeux Anniversaire à MaliMarket ou comme je l’appelle souvent ma 1er Femme  .Appelez-moi MADYMARKET.

Je ne s’aurai terminé sans dire merci à tous ceux qui ont toujours crus en moi et me soutiennent depuis le début et surtout Maman Pauline, Père, Tout Ecobank Mali (On m’appel toujours le fruit de Ecobank), Chef Dia, tous mes amis (Eh Dieu mes amis m’ont vraiment soutenus et me disent les GBès), Namakan Magassouba (3ans bientôt de fidélité) ; Aramata (Ma mutilatrice), Mon grand-père (RIP).

Je voulais juste écrire un statu mais je me suis retrouver avec 2 pages, peut-être que je devrais penser à écrire un livre pour partager mon expérience…
Tel : 83 69 21 05

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *